Edito SynopsLivien sur Walter Proof

L'édito suivant a été réalisé en direct sur SynopsLive dans le cadre de l'émission Rétrosphère la Mensuelle du 1 février 2014 consacrée au créateur Walter Proof que j'avais le plaisir de co-animer avec Aslag, Horine et Bardyl. Cette séquence servant d'introduction pour l'émission, c'est l'occasion de revenir avec (tentative d') humour sur le parcours du créateur de La Breluche Dorée et La Vie secrète de Colibacille. Vous trouverez par la suite mes notes ayant servi à préparer cet édito.
Icône Téléchargement de Delacro
Cet extrait est mis à disposition par SynopsLive et le Nid de Johnny sous les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0

Aujourd'hui, mes amis, Rétrosphère accueille un invité de marque. Pour l’occasion, nous avons dû totalement modifier la configuration du studio : abattre des murs, des cloisons, agrandir la porte... Car oui, il fallait faire de la place pour accueillir Walter Prof (oui, je dis Prof, je suis en France moi). Enfin, je dis accueillir Walter... Les travaux c'était surtout pour accueillir Walter et son ego surdimensionné.
Carrément, parce que ce brave petit ici présent a quand même créé une Encyclopédie à sa gloire par lui-même pour lui-même... Walterpédia que ça s'appelle. Bon, en fait ça m'arrange, comme ça j'ai plus qu'à me baisser pour préparer cet édito en piochant des infos au pif au sujet de sa vie, de son œuvre, de son beau-frère...

Car oui, pour moi, Walter est un parfait inconnu. J'ai un master double compétence jonglage/saga mp3 et aucun de ces diplômes prestigieux ne me permet de comprendre vraiment Walter. C'est en effet un être qui ne s'est pas réclamé de la saga mp3 et ce n'est pas un des fils de John Lang. Il a semble-t-il fait son chemin sur le web en parallèle de notre petit communauté de sagas mp3 naissantes.

Il est de toute façon à contre courant de tout : plutôt que de montrer sa tronche sur Youtube en racontant comment ranger sa chambre, Walter s'est élevé au dessus du débat pour écrire (de manière Illisible) sur son blog mais aussi en se lançant dès 2005 dans le monde sombre et sale de l'audio podcastique, même s'il devait parler très fort car c'était complètement Inaudible. A se demander comment il a pu avoir un tel succès sur le web avec cette vision totalement iconoclaste.

Il s'est finalement lancé dans ce qui justifie son invitation dans cette émission (quand même). Il a envoyé deux détectives en carton sur la trace d'un bibelot dorée en affrontant un savant fou à l'accent improbable. Oui, la Breluche Dorée, une saga mp3 podcastique qui finit pour le moment en cacahuète et dont Walter devra certainement s'expliquer en public dans l'interview à venir. Il récidive cependant en 2013 avec La vie Secrète de Colibacille où l'on suit sûrement les pérégrinations d'une bactérie dans une boîte de Petri... C'est une théorie, j'ai pas encore eu le temps d'écouter... mais ça a pas l'air passionnant. Figurez-vous en tout cas que cette saga est inspirée par un livre que le coquin a écrit dans un passé pas si lointain.

Je terminerai avec le vrai scandale lié au sombre personnage de Walter Prof. En effet, cet individu dont je tente de vous décrire et qui s'est attiré les faveurs de l'équipe de Rétrosphère n'est qu'un imposteur. Sous ce pseudonyme ridicule, il tente de prendre la place du vrai héros de ces activités podcastiques.... Vous voyiez tous de qui je veux parler. Hé oui, l’œil vif, cette allonge athlétique, cette voix envoûtante, ce poil soyeux... Vous l'aurez compris dans l'igloo de Walter, le vrai héros c'est le toutou Pompidou et non pas son maître dont l'égo surdimensionné a occulté le talent de l'animal canin. Heureusement quand même, avec le peu de déontologie qu'ils leur restent, l'équipe de Rétrosphère va tenter de dégonfler ces chevilles à coup d'interview pour qu'on voit enfin qui c'est le patron en Antarctique.

Comments (0)

Publier un commentaire