Critique - Futile Future

« Bon qu'est ce que je vais faire aujourd'hui moi ? Tiens, une critique de Futile Future de Richoult pour la team Javras. Ça va m'occuper.
- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNN
- Quoi ? Que ce passe-t-il ?
- Je suis ton double du Futur et tu ne dois surtout pas écrire cette critique !
- Bah pourquoi ?
- Parce que sinon... voilà ce qui va se passer... »

Back to the mp3

L'histoire de Futile Future se décompose en 4 saisons, de 5 épisodes chacune, qui tournent plus ou moins autour de Richoult, créateur de sagas mp3, son double du futur qui vient le prévenir d'événements malheureux et l'entreprise Netophonix. Il reprend ici les codes de la web-série le Visiteur du Futur en l'adaptant à sa sauce. Si l'idée peut paraître séduisante, le résultat est hélas en deçà de ce que l'on pourrait attendre. On devrait aussi penser que les saisons sont connectées ensemble et bien c'est le cas mais Richoult a laissé passer un certain nombre d'incohérences qui cassent un peu cette belle continuité quand elles ne sont pas simplement écartés d'un revers de main avec une justification incompréhensible comme à la fin de l'épisode 5 de la saison 3. Globalement le scénario part toujours d'une bonne idée mais la fin de chaque saison finit dans le bazar total et on ne comprend plus rien de ce qui se passe. Richoult va parfois un peu vite et c'est dommage car du coup ce sont les fins de saisons qui donnent l'impression d'être totalement bâclés. La palme revenant une fois encore à la saison 3 qui devient incompréhensible à partir de l'épisode 3. J'émets cependant un avis positif à propos de l'histoire de la saison Origins qui était de loin la plus intéressante (même si elle devenait bordélique sur la fin comme les autres)... Paradoxe intéressant vu que celle-ci fut écrite dans le cadre des sagas de l'été 2010 et donc avec un temps limité de réalisation.

Bon, comment va mon tympan droit ?

Plutôt pas mal en fait. Après une réécoute du dernier épisode de The Pink Sweater, je remarque une nette évolution sur beaucoup de points de vue. Cependant, le jeu d'acteur, même s'il s'est amélioré possède encore quelques lacunes et tombe parfois totalement à côté pour certains rôles. Le tout est servi par un très grand nombre d'acteurs (Isthun, Ark, Misterfox...), et ce n'est pas toujours facile à gérer, je le conçois. Il a aussi beaucoup de mal à créer des ambiances qui pourrait plonger l'auditeur dans l'histoire en ajoutant simplement quelques bruitages, même le minimum syndical pour qu'on ait au moins l'illusion d'être dans un vaisseau spatial (saison 3). Les défauts techniques les plus majeurs semblent avoir été balayés mais la réalisation peine vraiment à suivre et les fins de saisons ont tendances à devenir incompréhensibles justement à cause de ce manque de soin apporté à la mise en scène. Cela reste un des gros points noirs de Richoult et il a du mal à corriger le tir de ce côté là. On a parfois droit aussi à des « errances » lors des épisodes avec des passages musicaux de plus de 30 secondes, des hors sujets de plus d'une minute (que fait un extrait de Rétrosphère dans la saison 2 ou la longue et pénible explication sur la terraformation de Mars dans la saison 3) ou bien des scènes sans grand intérêt notamment celle sur la SNCF (plus d'une minute trente) dans la saison 2. Richoult a tendance parfois à oublier que dans une saga mp3, il n'y a pas d'image.

Méga-lol

Futile Future aura réussi à me tirer quelques sourires mais là encore, Richoult a surchargé sa saga de références et de quelques private jokes. La saison 3 (encore elle) donne l'impression d'avoir été écrite pour les copains et c'est tout. Encore un fois dommage, on est amené à penser qu'en écrivant ses scénarios, il se replie sur sa communauté Javrasienne.
La saison 2 de Futile Future se voit agrémenter de quelques bonus qui sont en fait des sonneries de portables. Rien de bien exceptionnel donc.


Histoire………………………… J J - - -
Technique………………………… J J - - -
Voix………………………… J J - - -
Bonus………………………… J - - - -

Avis Final………………………… J J - - -
Futile Future est un peu une déception. On se dit que Richoult va faire un truc bien et on sait pas pourquoi la machine se grippe en cours de route. Trop de private jokes, pas assez de mise en scène... J'ai l'impression de tout le temps répéter la même chose à propos des créations de Javras. Un peu plus de soin sur les textes ne ferait pas de mal non plus. Bref, pour ce qui est de la franchise Futile Future, la saison 3 était de toute façon celle de trop, il était temps que ça se termine pour passer à autre chose.

Futile Future
Créateur : Richoult (Javras)
Voix : Richoult et pleins d'autres
Durée : + de 3 heures
Statut : Terminée
Sortie : 2010-2011
Site : http://javras.jimdo.com/
A voir aussi : Le visiteur du Futur directement

Comments (0)

Publier un commentaire