Edito SynopsLivien sur Luciole et Dshubba

L'édito suivant a été réalisé en direct sur SynopsLive dans le cadre de l'émission Rétrosphère la Mensuelle du 7 décembre 2013 consacrée au créateur Luciole et à son actrice Dshubba et que j'avais le plaisir de co-animer avec Aslag, Horine et Bardyl. Cette séquence servant d'introduction pour l'émission, c'est l'occasion de revenir avec (tentative d') humour sur le parcours du créateur de Finesse Fantastique. Vous trouverez par la suite mes notes ayant servi à préparer cet édito.
Icône Téléchargement de Delacro
Cet extrait est mis à disposition par SynopsLive et le Nid de Johnny sous les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0

FELICITATIONS ! Oui clairement félicitations Luciole pour cette performance. Sans rire, terminer une parodie mp3 de Final Fantasy, c'est quand même pas donné à tout le monde. Je suis donc très heureux de te remettre cette carte d'accès au club V.I.P., le club des Very Important Parodieur. Tu pourras y rejoindre Durendal pour Banal Fantasy, Durendal pour Banal Fantasy 2, Du...rendal pour Banal Fantasy Dirge of Cerberus et enfin... bah Durendal pour Banal Fantasy Origins... Oui bon, je sais, vous allez juste pouvoir jouer aux dames et aux échecs mais on fait avec ce que l'on a et puis t'auras au moins un petit camarade.

HA, on m'indique dans l'oreillette que tu pourras quand même lancer l'idée d'un jeu de société à trois vu que likali a fini Female Fantasy. Bon il vous en manque toujours un pour faire une belote mais avec un peu de chance Paxel va bientôt terminer Dernière Fantaisie.

Notons que notre ami Daronne qui a réalisé une parodie d'un épisode Final Fantasy qui n'est jamais sorti avec sa saga Mélodia (dont nous vous parlions en octobre dans cette même émission, il faut suivre ma bonne dame)... Et bien ce cher Daronne a été refoulé à la porte du club VIP. Il est en effet scandaleux de penser qu'un type qui fait une parodie d'un truc inexistant puisse prétendre à rentrer dans ce club aussi sélect... Il y a une réputation à tenir quand même.

Je tiens tout de même dans cette édito à rendre hommage à tous ceux, mort au combat mp3ique, qui ne pourront jamais prétendre à rentrer dans ce club fantastique : Fanal Fantasy de Lionhearts, Féodal Fantasy de Guix, Fatal Fantasy de la Team GOG, Final Irony X de la Gaufre Breustienne, Quedal Fantasy, Initial Fantasy XII, Finaud Fantasy de Tostaky, Anormal Fantasy de Cladall, Brutal Fantasy IX de Juu Amour Fantasy et Divorce de QAST, Banal Reality IV de Gorkab Nitrix (Paix à son âme, sache que là où tu es nous pensons très fort à toi) et les autres dont tout le monde se fout comme Baginale Fantastile, Phanal Phloutasy VII.

Bref, Luciole, bravo, bravo pour Finesse Fantastique... Tu es rentré dans l'histoire du mp3 grâce à cette création. Mais... comme toutes les stars, tu as une part d'ombre et finalement parler de ton succès foudroyant sans parler de ta face cachée me semble inopportun. Le club VIP n'est pas ton premier club... Non, cher ami auditeur, il nous cache des choses... des choses terribles... En effet, notre ami ici présent a fait parti du club du CDPN. Bon je dramatise un peu vu que CDPN ne veut pas dire « Créateurs De Parodies Nulles » mais « Clan Des Passagers Nocturnes »... Ce qui fait quand même vachement secte mal famée adorateur de Chtullu. Nous trouvons donc en fouillant dans ton palmarès des sagas aussi improbable que « Hard Metal Alchemist » dont le nom arrive à être encore moins original que les noms de sagas parodiques de Final Fantasy évoqué précédemment, voir ci-dessus, cf. là haut. Pour ta défense, tu n'étais pas seul dans cette forfaiture donc on va dire que les torts sont partagés... Tu t'en tires pas trop mal en fait.

En plus, tu as toujours su bien t'entourer... Ouais, petit coquin ! « Lulu et son harem » on l'appelle dans les bas fond de la sagasphère. Il a fait jouer dans sa saga Istria, Garvena, Merween, @now@n, Akira, Elixim, Princessemagic, likali, Dshubba (ici présente, Bonsoir Dshubba, comment vas tu d'ailleurs?)... Bref, l'intégralité du panel d'actrice féminine disponible à un instant T. On ne se refuse rien. Qui sait ce que tu as promis pour convaincre toutes ces personnes de jouer avec toi... Personne ne l'a jamais su ? Enfin on va bientôt le savoir puisque maintenant Aslag va sortir son matériel pour te sortir les vers du nez pendant l'interview.

Comments (0)

Publier un commentaire