Edito SynopsLivien sur Ryku et Selkio

L'édito suivant a été réalisé en direct sur SynopsLive dans le cadre de l'émission Rétrosphère la Mensuelle du 4 mai 2013 consacrée aux créateurs Ryku et Selkio du Filtre d'Humour et que j'avais le plaisir de co-animer avec Aslag, Horine et Bardyl. Cette séquence servant d'introduction pour l'émission, c'est l'occasion de revenir avec (tentative d') humour sur leurs diverses créations. Vous trouverez par la suite mes notes ayant servi à préparer cet édito.
Icône Téléchargement de Delacro
Cet extrait est mis à disposition par SynopsLive et le Nid de Johnny sous les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0

Ha le cas Ryku et Selkio, enfin un cas intéressant pour Rétrosphère. En effet, dans cette émission, les animateurs aiment bien parler avec les créateurs qu'ils adorent, quoi de plus normal ? Et bien sachez messieurs que pour la première fois à propos d'un invité de cette émission (en même temps il y en a eu que trois avant vous) : je ne vous aime pas.

Oui, je sais, c'est terrible mais il fallait le dire dès le début pour ne pas qu'il y ait de malaise entre nous. Crever l'abcès comme on dit. Vous me demanderez sûrement : mais pourquoi tant de haine, nous ne sommes que de pauvres petits créateurs sans défense laissés à la merci d'un méchant durant le temps de cet édito.

Un peu de calme moines gourmands, je vais vous répondre.

Tout d'abord, je ne vous aime pas parce que vous êtes deux. Ça a l'air con mais du coup je sais jamais lequel est lequel, c'est perturbant, c'est énervant, c'est crevant. Vous n'imaginez pas les pauvres auditeurs à la peine qui ne savent pas qui sont leur interlocuteur durant de longues heures d'aventures mp3ique. Comment faire pour créer ce lien essentiel entre un l'auditeur avide d'audio de qualité et un créateur talentueux si on ne sait pas quand est ce qu'il parle. Heureusement vous contournez un peu le problème en faisant croire que vous n'êtes qu'une seule et même personne aux multiples voix sous le patronyme de Filtre d'Humour. Je suppose au passage que Filtre est le prénom et d'Humour le nom de famille.

Je ne vous aime pas parce que Tantousman et Biqueniouw... Oui c'est tout. Faut que je vous explique mieux... ? Vous êtes des pénibles vous, du genre de ceux qui vont chercher des poux dans la tête de nos honnêtes citoyens qui fraudent le fisc. Votre première saga donc commencé en 2009 n'est malheureusement pas mon trip. C'est d'autant plus dommage qu'elle est terminé, qu'elle dure plus de 7 heures et qu'il y a un public de fans en délire... J'entends d'ailleurs DrWolf au loin qui hurle son admiration pour vous. Du coup conseil, vous devriez lui demander de vous prêter du pognon il dira pas non, profitez-en.

Je ne vous aime pas parce que vous avez fait une parodie.... de Pokémon, bravo l'imagination... Entre l'Arche de la victoire, Version Jaune le Remake, Red's Journey, Pokémachin, Pokétruc, Pokébidule. Un peu de nerf nom d'une pipe. Bon après, je veux bien concéder que vous n'êtes pas tombé dans le vice de la parodie champignon de Final Fantasy même si vous en avez gardé quelques codes genre la reprise du titre original légèrement modifié. Et heureusement, Pokébip (car c'est de cela qu'il s'agit) rend quand même mieux qu'un hypothétique Banane Fantasy, Légal Fantasy ou autre Baginal Fantastile. J'ajouterai que même si ce n'est pas vraiment mon type d'humour vous avez là une production sonoristiquement plaisante qui a quand même 5 épisodes à son actif, l'éloignant ainsi des sagas favorites des mycologues. C'est déjà pas mal.

Je ne vous aime pas parce que j'arrive pas à vous faire rentrer dans une case. Vos deux premières sagas avait tôt fait de vous faire rentrer dans la catégorie « humour facile et graveleux » et là PAF sorti de nulle part, Jencyo Rêva est arrivé. Un univers sombre et sérieux qui emprunte de nombreux éléments aux mangas shônens. Le jour et la nuit, le ying et le yang, les enfants et les brocolis, Aslag et un bisounours.... bref, c'est la fracture brutale avec vos univers précédents... Résultats des courses, c'est le bordel dans ma tête et je sais plus quoi faire de vous. Pour plus de facilités, je vous ai rangé dans la catégorie « Inclassable »... Et pendant que vous êtes là-bas, vous êtes priés de classer le bazar pour pas que vous soyez venus pour rien en plus. 

J'en arrive finalement à la fin (pléonasme) de ce réquisitoire implacable. Mon jugement devrait tomber sans appel et pourtant, votre travail présente de nombreuses qualités notamment sur vos dernières sorties : bon choix de musique, jeu d'acteur en amélioration constante, histoire originale et passionnante dans Jencyo Rêva et le fait que vous n'ayez pas ragequité cette émission en plein milieu de mon édito fait en plus de vous des personnes ouvertes d'esprit et avec des qualités humaines fortes et accessoirement un brin d'humour. Mouais, en fait, j'ai réfléchi un peu pendant cet édito et en réalité... Je crois que je vous aime bien.

Comments (3)

Ben tiens, puisque je suis là, je vais en profiter pour exprimer ma fanitude de cette chronique qui est plus chouette qu'au moins 50% de ce qui se fait sur France Inter. Là.

Ça doit vraiment être tout pourri France Inter alors xD
Merci pour le commentaire !

Tu n'imagines même pas où ils sont tombés depuis le départ de Porte et Guillon, qui étaient drôles même si on pouvait critiquer leurs vues politiques. Leurs nouveaux humoristes 1] ne se mouillent en rien 2] reprennent de la blague réchauffée 3] ne récitent même pas bien leur texte. Toi au moins, on y croit un minimum et tu sais choisir tes réchauffages. :3

Publier un commentaire