Critique - Supremum - Les Chroniques de Nede

Et une deuxième critique pour une saga qui vient du froid du Québec, j’ai nommé Supremum – Les Chroniques de Nede du créateur Dychollin.









Un mot me vient à l’esprit…



… l’ennui. Oui, je commence ma critique par un constat : je me suis ennuyé pendant les 7 premiers épisodes (sur 10). Supremum est une saga avec beaucoup de personnages dans le groupe, cela ralentit considérablement le rythme dès le début de la saga car l'équipe de base comprend déjà 8 personnages. On finit par espérer que la moitié des héros se fassent tuer. Et quand, par bonheur, un membre du groupe décède, un autre (ou plus) prend sa place. Et cela est d’autant plus énervant que chaque personnage est présenté longuement à chaque fois. Le pire étant tout de même l’épisode 1 qui de ce point de vue est totalement soporifique. La surcharge de persos de Supremum a un autre défaut, on finit par ne plus savoir qui est qui et ce même si Dychollin, qui assure la plupart des voix, varie vraiment son jeu d’acteur à chaque intervenant. Mais les quelques invités présent dans les derniers épisodes ne sont pas en reste au niveau du jeu d’acteur.

Dychollin a vraiment fait un effort considérable pour créer un background complet pour tous les personnages mais le résultat final ne fonctionne pas. Dommage.



Bienvenue (presque) en enfer



L’univers de Supremum est pourtant le gros point fort de la série : très développé, très détaillé avec notamment sa série alternative « Le guide de Supremum » qui éclaircit certains points de la mythologie de Nede, le second purgatoire, montrant au passage que Dychollin maîtrise son monde, mais comme je l'ai dit, la description des personnage est trop fastidieuse. L’histoire de la saga commence classiquement avec un groupe d’aventuriers qui se voit confier une mission (détruire le trébuchet des Vandales et ensuite la poursuite de Régis) mais elle va se dilater dans les derniers épisodes avec la guerre entre l’Alliance et le Chaos qui prendra toute son importance dans l'Aube du Chaos, la suite. Au passage, on remarquera le contraste entre les premiers épisodes soporifiques et les derniers vraiment haletant et passionnant qui valent le détour.

Au niveau du mixage, là aussi il me semble que ça s’améliore au fil des épisodes où on passe de presque pas de bruitage à un peu plus de bruitage par exemple. En bref, c’est pas l’extase mais ça va. Enfin, les musiques sont tirés de diverses sources comme des animés (Naruto, Bleach), des jeux vidéo (Mario, Morrowind)… et elles sont toujours choisies avec soin et elles font mouche.



Et à côté, il y a quoi ?



Peu de chose à se mettre sous la dent dans les bonus de Supremum. Pour les masochistes, je peux vous proposer la première version de l’épisode 1 qui arrive à faire encore plus soporifique que la version actuelle. Sinon, Dychollin met à disposition un épisode de Noël où les membres du groupe échangent des cadeaux et une chanson « Wilfried Ad Mortem ». Voilà on a fait le tour, circulez, y a plus rien à voir.



Histoire ………………………… J J - - -

Technique ………………………… J J J - -


Voix ………………………… J J J J -


Bonus ………………………… J
J - - -



Avis Final
………………………… J J - - -


D’un côté, je ne vous encourage pas à écouter les Chroniques de Nede (longueur, rythme lent…) et d’un autre les derniers épisodes valent le détour et la suite, l’Aube du Chaos, semble vraiment prometteuse. Mon avis final reste globalement négatif mais je ne peux pourtant pas me permettre de rejeter cette saga qui possède d’indéniables qualités qui peuvent manquer à d’autres sagas comme la profondeur de son univers.



Supremum – Les Chroniques de Nede

Créateur : Dychollin

Voix : Dychollin, Blast, Vulcain, Squill, The power of Noodles

Durée : Environ 3H

Statut : Terminé

Sortie : Mars 2007 – Décembre 2008

Site : http://dychollin.blogspot.com/

A voir aussi : Absurdissium, Supremum – L’aube du Chaos

Logo par Dychollin (Licence Creative Commons BY-NC-ND)



EDIT : Avril 2011 - Cette saga, un temps retirée du web par Dychollin, vient de refaire partiellement son apparition. En effet, il avait décidé d'annuler l'Aube du Chaos et de recommencer la saga, mais en mieux. Cette nouvelle mouture nommée "Supremum" tout court a remplacé les Chroniques de Nede. Les 6 premiers épisodes sont cependant téléchargeables dans la section de Supremum sur le site de Dychollin. Les suivants reviendront plus tard.

Comments (0)

Publier un commentaire